Le Coin Papotage

Lost in Belgium

15 janvier 2009

La Belgique

Je suis maintenant en Belgique depuis plus de deux ans et j’avais envie de faire honneur à ce chouette pays dans mon article du jour. Jsuis pas rancunière parce que avec les exams de folie que j’ai, c’est pas forcément mérité quoi…  En arrivant ici, j’étais totalement ignarde de presque tout sur les coutumes locales. C’est à peine si je savais qu’il y avait deux langues !! Aujourd’hui, j’ai toujours un mal fou à comprendre certains trucs, au hasard, le système politique, mais je deviens meilleure en ce qui concerne les habitudes langagières ! Et je peux vous dire que ça change. Petit florilège donc des expressions bien d’ici :lol:

  • Commençons avec ce qu’on croise le plus souvent, à savoir les fameuses différences dans les nombres ! Ici, 70 devient septante et 90 nonante. Rien que ça, ça demande une certaine gym du cerveau xD
  • La deuxième chose qui continue de me choquer régulièrement, c’est l’usage assez aléatoire du verbe Savoir. Ici, savoir veut parfois dire pouvoir. Quand et comment exactement, j’ignore s’il y a une règle, j’ai l’impression que c’est au feeling. Et je ne dois pas l’avoir tout à fait encore. La dernière fois, je voulais acheter une montre (3615 MaVie) et la dame me la montre et me dit « Vous savez enlever un maillon », je la regarde perplexe et lui dit que non :grin: Je me demande qui était la plus perplexe après, finalement elle voulait me dire que je pouvais le faire.
  • Dernier détail qui tue, ici « Ca va » remplace un peu le « d’accord ? » et on l’entend donc très régulièrement. Bref, ça va souvent !
  • Après il y a les détails un peu moindre, comme les repas, le soir on Soupe par exemple, et souvent assez tôt d’ailleurs ! Les tartines représentent aussi bien les tranches de pain, que le pain recouvert de quelque chose. A la fac on a des Cotes (notes), qu’on peut voir aux Valves (panneaux d’affichage) et on révise pendant le Blocus (période sans cours). Le téléphone portable se dit GSM et on ne mange pas des endives, mais des Chicons.



Voilà, c’était mon petit compte-rendu des mots et/ou expressions qui m’ont marquées ici. Il y en a d’autres bien sûr, mais je n’ai pas le temps de tout écrire ici !! Tout ça pour dire que la vie ici est quand même sympa, même si elle est parfois déroutante !

Vous pouvez ♥

10 Comments

  • Reply Aleks 15 janvier 2009 at 21:15

    Sympa ton petit article, c’est vrai qu’on ne se rend pas compte de nos petites spécificités ;)
    Au fait, j’ai lu que tu kottais (encore une expression belge :smile: ) dans le quartier de l’Hocaille, moi aussi :smile:

  • Reply lowett 15 janvier 2009 at 21:37

    Et on a cours dans des auditoires (amphithéâtres) ^^
    Il m’a bien fait rire ton article, il est tellement vrai ! Le cafouillage savoir/pouvoir est effectivement très présent. Je pense que je ne m’en sors pas trop mal avec celui là mais c’est tellement inconscient ce genre de truc que je pourrais être très étonnée.

    Mais pour nous, c’est marrant de voir les pubs Nutella avec « une bonne tartine DE PAIN » parce que bon tu n’auras jamais une tartine de bois ou de viande hein ? ^^
    Ou encore, le truc qui me faisait le plus rire quand j’étais petite (on partait toujours en vacances en France), c’était quand mes potes devaient rentrer chez eux sinon « ils allaient se faire disputer », sous entendu punir. On ne dit pas ça, nous ^^ Et j’adore l’expression.

    Il y a aussi le fait qu’on dit « tantôt » pour le futur. C’est très perturbant… On dis « à tantôt » pour « à plus tard ». Moi, j’adore quand certains français disent « à t’taleur » (je sais pas comment l’écrire mais l’accent me fait trop rire).

    Et oui j’ai dû apprendre à traduire avec mon blog essentiellement lu par des français. Et puis, mon copain qui a fait des études de kiné, avait des exemples de ces incompréhensions linguistiques tous les jours, avec tous les français qui étaient en cours avec lui ;)

  • Reply TardisGirl 15 janvier 2009 at 21:43

    @Aleks: Ouais jsuis près du Blocry

    @lowett: Raaaah j’ai oublié le Tantôt xD Les auditoires je me suis tellement habituée, j’y pensais même pas. Je deviens Belge :shock: Oui nous on se fait disputer, vous c’est comment ?

  • Reply La Geekette 16 janvier 2009 at 11:50

    Excellent ton article qui est bien vrai ^^ Moi aussi j’ai pris l’habitude de plus ou moins traduire sur mon blog vu que les français y sont majoritaires =P

  • Reply mamzellescarlett 16 janvier 2009 at 21:39

    Merci, j’ai appris des choses. Donc, vivement le blocus pour que tu puisses souffler. Et moi, j’ai horreur des chicons, mais je suis très tartine !

  • Reply Snook 18 janvier 2009 at 19:46

    Salut miss !
    On voit que tu es habitué à toutes ces expressions aussi en regardant ton article d’avant sur l’iPhone: mon GSM ci, mon GSM ça,… :p
    Mais toutes les régions ont leurs expressions, normal que la Belgique en ait également.
    Genre moi je suis de Lyon, on dit des gones pour les gamins, on met beaucoup de y, genre au lieu de dire je vais le faire on dit je vais y faire.
    Viens boire un canon, c’est viens boire un apéro.
    J’ai la gnaque c’est j’en veux, j’vais y arriver, j’vais tout niker quoi.
    Une expression archy conne: « ta mouille » qui veut dire ta gueule xD…
    ^^

    Sinon, merci d’y passer sur Ecleoz et d’avoir laisser des commentaires. =)

  • Reply Pimousse 19 janvier 2009 at 17:41

    le « ca va » je ne m’y suis jamais habituée, même après 3 ans, je répondais toujours « ca va merci et toi »….
    et les « je ne sais pas » = « je ne peux pas », comme quand tu demandes: pourrais-tu m’imprimer ce doc? Et qu’on te répond : « Ah non, je ne sais pas le faire. »
    Ben si tu sais, mais tu ne peux pas parcequ’elle est cassée ton imprimante !!!

  • Reply TardisGirl 19 janvier 2009 at 17:43

    @Pimousse: C’est trop ça pour « savoir » moi aussi j’ai toujours envie de leur dire, si tu sais, mais tu peux/veux pas !! Genre quand on me dis, « tu sais te lever », j’ai toujours l’air :shock:

  • Reply NinaSotteFille 5 juin 2009 at 0:41

    Si je puis me permettre quelques rectifications … :mrgreen:
    La confusion entre savoir et pouvoir vient du bilinguisme belge … parce que in het nederlands il y a deux verbes qu’on peut traduire par pouvoir, un pouvoir = avoir la permission et un pouvoir = avoir la capacité de faire, être capable de.

    Puis il n’y a pas deux langues mais trois langues officielles, ok, je chipote, la langue allemande est bien cachée.

    Et pour finir, les endives et les chicons … ce n’est pas le même légume. L’endive ressemble à de la salade frisée … puis il y a les chicons que les français ont décidé d’appeler endives belges, je me demande pourquoi ça ne ressemble pas du tout !

    Voilà j’ai fini de faire ma maligne. :mrgreen:

  • Reply Florence 29 novembre 2009 at 15:02

    Ne t’en fais pas, quand on va en France c’est la même chose pour nous ;)

    J’ai appris il y a pas longtemps que « composter un ticket de train » veut dire le « poinçonner » (en belge). Pour moi, composter c’est faire du composte (détruire quoi…)

    Contente que tu apprécies notre pays :)

  • Leave a Reply