Le Coin Papotage

À l’abordage !

15 février 2009

Cette semaine, j’ai eu l’occasion d’entendre Luc Besson évoquer son coup de gueule au sujet des téléchargements illégaux et du streaming. Deux pratiques qui, selon lui, tuent l’industrie du cinéma et son business au passage. C’est aussi cette semaine qu’a été rendu le verdict au sujet de la mise en ligne du film Les bronzés avant même qu’il ne soit dans les salles obscures. Bref, ces deux événements m’ont donnés envie de parler de ce phénomène de société qu’est le téléchargement.

Il ne faut pas se voiler la face, la majorité des personnes qui utilisent Internet en profite pour télécharger. Quoi que ce soit d’ailleurs. Chacun a ses raisons, bonnes ou pas, de le faire. Je comprends que légaliser de telles pratiques n’est pas possible, du moins pas dans l’état actuel des choses. Je crois tout de même qu’une licence globale était une bonne idée, ou une idée à réfléchir, à mûrir. Développer les offres légales, les rendre attrayantes en essayant de comprendre l’internaute est une alternative. En ce qui me concerne, je suis tout à fait prête à payer pour un service qui en vaut la peine. Quand je vois qu’on me demande presque 2 euros pour voir un épisode de série sans même pouvoir le conserver sur mon ordinateur ou le graver… Je dis non. Si encore en échange de l’achat de cette saison on m’envoyait le coffret DvD lors de sa sortie. Mais je rêve un peu. Je me refuse tout simplement à payer un peu plus de 40 euros pour une saison complète d’une série que je ne pourrais pas conserver. D’une part parce que c’est le prix que coûte un coffret bien réel lui (mais avec une super qualité d’image, des bonus, le choix des langues…) et de deux car payer du virtuel c’est difficile. De même ces services, si l’on passe sur les prix, sont souvent géolocalisés (reservés à un pays, au hasard la France) et uniquement disponibles pour Windows. Moi je suis en Belgique et sous Mac…

En France, certaines chaines ont essayées de faire quelque chose d’intelligent. Je parle par exemple d’M6, qui propose la majorité de ses programmes gratuitement après leur diffusion et cela sous Mac et Windows. Quelle belle idée, d’autres devraient en prendre de la graine. Quand je vois que TF1 ose même vendre Brigade Navarro… J’ai surtout évoqué ici les séries, car c’est ce qui me concerne. Pour la musique, je me contente de l’écouter sous Deezer (même si là aussi ça bouge pas dans le bon sens) ou de l’acheter sur Itunes. Autant je me refuse à payer pour des épisodes de séries, autant la musique je trouve les offres bien pensées et plutôt raisonnables.

Malgré tout, je pense que l’avenir est sur Internet et que les offres devront évoluer, que les politiques le veuillent ou non. L’illimité est l’avenir. Il faudra juste trouver comment mettre les choses en place. Pour finir, je voulais revenir donc sur « l’affaire » Luc Besson. Premièrement, je trouve carrément indécent qu’un type comme lui (mais il n’est pas le seul) ose venir geindre de la perte financière qu’entraine le streaming ou autres. Effectivement, il a sans doute raison. Là n’est pas la question. Lui gagne des centaines de milliers d’euros pour faire un travail plutôt sympa j’imagine. Alors je veux bien que l’industrie de la musique ou du ciné perde beaucoup de sous dans cette histoire, mais ne devrait-on pas commencer par aligner les salaires. Pourquoi un chanteur devrait gagner des millions alors qu’un enseignant (ou autre) n’en gagne pas 1/3 ?

Et puis, il a tout de même été prouvé que le téléchargement n’empêche en rien l’achat. J’en suis la preuve vivante. Les séries que je télécharge (pour ne pas attendre, pour les voir en Vo…), je les achète en DvD. Lorsque Radiohead a proposé de télécharger leur dernier album pour la somme que voudra l’internaute, des milliers de personnes ont décidé de payer. L’album est ensuite sorti dans les bacs et s’est classé en première position des ventes… Si ça ce n’est pas une preuve.

Vous pouvez ♥

19 Comments

  • Reply Pisinat 15 février 2009 at 18:39

    Je suis entièrement d’accord avec toi, et ce sur tous les points que tu abordes. Les services mis en place actuellement pour les vidéos ne sont pas du tout adaptés à notre époque et sa demande. C’est presque du vol je trouve ! Pour les musiques, c’est déjà un peu plus raisonnable, c’est vrai. Je suis également tout autant agacée que toi quand j’entends les industriels de la musique et du cinéma pleurnicher que le téléchargement leur fait perdre des sous. On trime tout autant voir plus qu’eux et on ne gagne pas le dixième de leur salaire, sans parler des avantages qu’ils ont !
    Enfin, perso, vu la taille de plus en plus colossale de ma DVDthèque, perso, j’estime quand même leur rendre suffisamment service (c’est vrai que c’est quand même un plaisir de regarder un film ou une série sur DVD !) ! … même si en général, j’achète d’occaz. Faut pas pousser mémé dans les orties non plus ! :grin:

  • Reply Pisinat 15 février 2009 at 18:42

    PS : pour la musique, c’est vrai qu’iTunes a fait des gros progrès, je trouve presque tout ce que je cherche !

  • Reply mz 15 février 2009 at 19:14

    Luc Besson qui se plaint du téléchargement; c’est vrai que ça peu faire rire… Moi qui me « gave » un peu sur internet, pour reprendre une terminologie déjà utilée par des « artistes » qui se faisaient « voler », je ne sais pas quel model économique est à mettre en place, mais c’est certain que celui où les éditeurs de musique et de films se « gave » est en train de décliner. Les mesures prisent pour essayer d’endiguer le téléchargement seront jamais trés efficaces, car la technique pourra toujours les contourner. Le probleme de la licence globale, c’est que je ne vois pas bien comment faire la répartition entre les « ayants droit ».

  • Reply TardisGirl 15 février 2009 at 19:24

    @Pisinat: Tout à fait, faut pas pousser mémé xD

    @mz: Oui, pour la licence, c’est ce que je pense. C’est une idée qui doit se développer pour que chacun y trouve son compte. Mais pour cela, les acteurs (maisons de disques, réalisateurs…) doivent comprendre qu’il n’est pas normal d’être autant payé pour jouer dans un film, produire un artiste ou autre. Chacun doit faire des concessions. Un cd ne devrait pas couter plus que 9 euros en boutique, évidemment sauf cas de collector ou autre…

  • Reply xmaster 16 février 2009 at 3:14

    Un débat qui n’a pas fini de faire couler de l’encre… et du sang :lol:
    Personnellement je pense que l’industrie de la musique nous a pris pour des vaches à lait en nous fourguant des CDs au prix fort alors que ça leur coutait rien. Ils n’ont pas pris le net au sérieux et s’en mordent les doigts.
    Baisser le prix des CD étaient le plus évident et le plus facile mais ça n’a jamais été fait. Les distributeurs ont une très grosses responsabilité dans le maintient du prix.

    Pour le cinéma, c’est un peu la même chose. Sur Paris c’est 10€ une place de ciné. Comment veulent-ils que les gens de téléchargent pas? Les abonnements vont dans le bon sens mais c’est pas suffisant.

  • Reply mamzellescarlett 16 février 2009 at 12:39

    Oui, je rejoins xmaster, il fallait commencer par pratiquer des prix raisonnables et ne pas nous prendre pour pigeons. Qui a envie aujourd’hui de payer une vingtaine d’euros un Cd ?
    Bien que j’adhère à l’idée qu’il faille à un moment donné protéger les droits d’auteur. De quelle façon, c’est une question qu’elle est bonne et à laquelle je n’ai pas la réponse !

  • Reply Babou 16 février 2009 at 13:39

    Je n’ai rien a rajouté à ton article, je n’aurai pas mieux dit ! Et comme toi, ce n’est pas parqu’on télécharge qu’on n’achète pas, comme toi j’en suis la preuve vivante !!

  • Reply lowett 16 février 2009 at 13:58

    Il est vrai qu’à force de nous prendre pour des pigeons… Avant, avec l’UGC à LLN, je pouvais aller voir tous les films que je voulais car j’avais l’abonnement. Parfois je tombais sur des daubes, parfois j’avais des bonnes surprises. Mais maintenant qu’il n’y a plus ce cinéma, je dois choisir pour quel film je vais dépenser de l’argent. Je ne supporte pas la mauvaise qualité (image/son) pour un film donc je ne télécharge pas. Heureusement, il y a le cinéma du coin où la place coûte 5 euros. Cela va encore.
    Un truc qui me rend dingue par contre ce sont les prix des coffrets DVD de séries. C’est méga cher, presque du vol. Je crois qu’aux USA tu peux avoir une saison complète pour environ 35 euros. Ici, t’es plus proche des 50. Et encore, parce que si c’est une série récente, souvent les coffrets sont séparés. T’as la première partie de la saison 1 qui te coûte déjà 30 euros, puis la seconde partie… Parfois les prix changent entre les parties. C’est vraiment de l’arnaque…

  • Reply Florent 16 février 2009 at 14:16

    Moi je suis d’accord avec toi aussi ; j’avoue que je télécharge de la musique, mais c’est toujours pour tester le CD, si j’aime pas, ça dégage, si j’aime, je finis toujours par m’acheter le CD ! Et idem pour les séries d’ailleurs ^^ !

    @ Lowett : ce que tu dis sur les prix des coffrets DVDs des séries TV est bien vrai… quand on voit un coffret de LOST à 60€, ça fait bien mal au *** ! Moi c’est pour ça que je commande tous mes coffrets soit chez les US, soit chez les UK (UK c’est mieux parce qu’il n’y a pas le problème de la zone) !

  • Reply Merci Luc Besson pour m’avoir fait connaître BeeMotion! | Humeur 16 février 2009 at 14:45

    […] l’article sur le téléchargement légal ou illégal etc… Le sujet a été ouvert par InTheTaris et je vous encourage à aller y réagir. Mais je voulais remercier Luc Besson de m’avoir fait […]

  • Reply Nozgarde 16 février 2009 at 16:31

    Le problème, ce n’est pas de payer mais plutôt les contraintes associées (à mon gût)

  • Reply La Râleuse 17 février 2009 at 18:19

    Complètement d’accord avec toi sur tous les points ! J’aurai pu écrire ce billet au mot et à la virgule près ! ;-)

  • Reply NeuNeu 12 août 2009 at 15:09

    Farpaitement d’accord avec toi. Ayant un peu étudié tout cela en droit des propriétés intellectuelles avec un prof qui défendait les majors, j’ai appris que les artistes et les majors n’étaient pas aussi lésées qu’elles veulent le faire croire. Les plus embêtés dans l’histoire, ce sont tous les fabricants de boitiers de CD :)
    Je ne pense pas que ce soit la mort de l’industrie musicale, comme ce n’est ni la mort de la télé ou des journaux… On est dans une période de transition économique, technologie mais aussi culturelle. Comme dans toutes ces phases de transition, les « dominants » craignent de perdre l’emprise qu’ils ont sur l’économie et donc leur source de revenus!!!

    Concernant l’achat. Téléchargement moi-même des CD ou des films, je n’ai pas les moyens de me les payer, même si j’aimerais garnir ma discothèque et mon armoire à DVD… Je trouve que la culture n’est pas encore accessible à tout le monde malgré tout ce qu’on veut nous faire croire…

  • Reply TardisGirl 12 août 2009 at 15:48

    @NeuNeu: J’aime cette idée de période de transition et je la trouve très vraie. Maintenant, je pense que c’est justement aux majors de savoir s’adapter à notre monde qui a évolué depuis 10 ans. Eux aimeraient conserver tous leurs privilèges, mais ce n’est pas possible. Vendre de façon dématérialisée une série 40 euros en téléchargement légal, pour moi c’est du vol, on perd le boîtier, les bonus, le choix des langues, la possibilité de regarder le fichier où on veut et en plus on voudrait nous faire payer le même prix !

  • Reply NeuNeu 12 août 2009 at 16:53

    Ta remarque est super bien vue. C’est à l’offre de s’ajuster, pas à la demande… C’est des principes économiques de base, pourtant, à chaque fois les personnes détenant le pouvoir ne veulent pas se jeter. Ce qui est assez dingue c’est que ça ressemble à peu de choses près à ce que disait un économiste qui plaçait l’innovation au centre de l’économie et qui voyait l’économie comme une succession de cycles ponctués par des crises…

    Puis, tout ce qui est packaging, le choix des langues tout ça, ça leur fait baisser les coûts, mais bizarrement on ne le ressentira pas! Voilà aussi pourquoi le DVD n’est pas mort: tant qu’on ne nous offrira pas la même chose uniquement sur PC, on préférera acheter notre petit coffret de Dr House/Who….

  • Reply TardisGirl 12 août 2009 at 16:57

    @NeuNeu: Surtout le coffret de Dr Who XD Quoique dans le dernier, il n’y avait en tout et pour tout qu’une piste française merdique, pas de sous titres, pas d’anglais et bien sûr aucun bonus ! Merci France Television :evil:

  • Reply NeuNeu 12 août 2009 at 17:11

    Haha! J’ai jamais regardé en anglais, j’accrocherai peut-être plus qu’en français…
    Sinon, je te conseille Boston Justice (ou Boston Legal), c’est une pure merveille cette série. Elle a été très peu diffusée en France (Merci les chaînes hertziennes :twisted: ). C’est clairement ma série préférée, la seule dont j’ai 3 saisons en coffret DVD, et dont je suis sur d’acheter tous les autres coffrets :)

    Comment ça je m’éloigne du sujet?

  • Reply TardisGirl 12 août 2009 at 17:30

    @NeuNeu: Tu me donne envie, je vais voir si je peux trouver la saison 1 pour pas trop cher. Je n’ai jamais regardé. Pour Dr Who, tu rates une super série =)

  • Reply NeuNeu 12 août 2009 at 20:00

    Tu peux avoir la saison 1 pour 25 € sur amazon, c’est là bas que je me suis fourni…

    Vuiiiii je sais, un ami à l’école passait son temps à me parler des bienfaits de cette série sur son humeur. Je pense que je pourrai connaitre la fin de certains épisodes tellement il m’en a parlé ^^

  • Leave a Reply