Le Coin des Distractions

Quitter le Monde – Douglas Kennedy

27 juillet 2009

Quitter le Monde En cette fin de Juillet, petite chronique littéraire, si je puis dire. Je suis tombée amoureuse, il y a quelques années déjà, de Douglas Kennedy, dont j’ai dévoré les livres un à un. Même si j’ai de petites préférences pour certains opus, je dois dire que tous avaient fait leur petit effet. Tous jusqu’au dernier, ou plutôt l’avant-dernier maintenant : La Femme du Ve.  J’attendais donc avec un peu d’appréhension ce nouvel ouvrage.

Heureusement, immédiatement, ou presque, j’ai senti que le drame serait épargné. L’histoire était sympa, les personnages attachants. C’est donc une chouette surprise globalement.

Alors évidemment, je ne retrouve pas la verve des débuts, ni le plaisir que j’avais eu, celui de la découverte. Mais l’ensemble est satisfaisant, le livre se lit tout seul et la plume de Douglas est toujours aussi efficace et subtile.

Je ne peux même pas dire réellement pourquoi l’alchimie n’a pas été parfaite cette fois encore. Je peux juste dire que c’était mieux. Beaucoup mieux. Mais pas encore aussi bien. C’est un peu le problème quand on adore quelqu’un ou quelque chose, nos attentes sont plus grandes et notre esprit critique plus affûté, du moins en ce qui me concerne. Mais ça reste un livre que je recommande, peut-être en poche par contre.

Le Résumé : Jane n’a que treize ans lorsque, lors d’un dîner à l’ambiance particulièrement lourde, elle annonce à ses parents qu’elle ne se mariera jamais. Une phrase d’apparence anodine aux conséquences désastreuses : son père quitte le foyer presque sur-le-champ ; quant à sa mère, elle tient Jane pour directement responsable de l’échec de son mariage. Quelques années plus tard, étudiante en lettres à Harvard, Jane entame une liaison avec son professeur. Pendant quatre ans, elle vit dans l’ombre mais heureuse avec cet homme qui la fascine. Bonheur brutalement interrompu par la mort de son amant, dans des circonstances obscures. Jane trouve alors un poste dans une très lucrative entreprise de trading. Mais en voulant faire parvenir de l’argent à son père qui se prétend ruiné, Jane attire l’attention du FBI qui lui révèle les véritables occupations de celui qui est en fait un escroc international.

Ma Note : 14/20

Vous pouvez ♥

7 Comments

  • Reply The Célinette en mode Geekette 28 juillet 2009 at 12:17

    Le résumé donne envie de poursuivre la lecture.
    C’est vrai que c’est un peu triste quand on est fan d’un auteur, de ne pas retrouver le même éclat dans tous ses livres … Mais c’est tellement humain ;)

    Paolo Coelho il a des livres superbes et d’autres bof bof bof

  • Reply Fleur de cerise 28 juillet 2009 at 20:26

    On m’a offert ce livre et je n’avais pas trop envie de le lire. Ta chronique m’a fait envie je crois que je vais m’y mettre !

  • Reply farfadette 30 juillet 2009 at 18:35

    Moi c’est le contraire, je n’aime pas retrouver le meme eclat dans les livres d’un meme auteur ! j’aime qu’ils soient uniques ! En tout cas ton avis m’a donner envie de continuer plus loin cette lecture !

  • Reply Leiloona 31 juillet 2009 at 11:16

    Comme j’aime beaucoup Kennedy, je le lirai aussi, mais je note ton avis mitigé. :???:

  • Reply La Grenadine 1 août 2009 at 23:02

    Il a l’air sympa comme livre, le résumé donne assez envie je trouve. ^^

  • Reply TardisGirl 9 août 2009 at 15:50

    @The Célinette en mode Geekette: Oui, c’est souvent le cas quand on en attend beaucoup. Mais celui-ci reste très correct.
    @Fleur de cerise: Faut pas hésiter !
    @Leiloona: Pas mitigé, mais ce n’est pas son meilleur. Ni son moins bon du tout.
    @La Grenadine: Je te conseille cet auteur si tu ne connais pas

  • Reply Stéphanie 12 août 2009 at 10:07

    Merci pour ton passage par chez moi !
    J’ai justement eu envie d’acheter ce livre et j’ai hésité par peur que ce soit trop dur, trop « cruel » envers le personnage si tu vois ce que je veux dire !
    Ton avis me donne envie de reconsidérer la question :) Merci !

  • Leave a Reply