Le calvaire du Sandwich

Par TardisGirl

Mardi 3 février 2009 20:14

Hier, j’ai eu la grande chance, que dis-je l’honneur, de me faire environ 9 heures de transports divers et variés. De bons moments quoi. Intéressants et tout et tout. J’ai donc pu constater à ma grande surprise que tous les TGV ne proposaient pas de prises électrique en 1ere classe. Dommage pour mon Ipod. Et pour moi.

En plus d’avoir la chance de pouvoir entendre les gens raconter leur vie au téléphone – “oui, oui, je suis dans le train…” – les voyages sont souvent l’occasion de manger sur le pouce. Je me suis donc offert un petit sandwich tomates-mozza, très alléchant et très bon. Je ne sais pas si c’est moi, mais lorsque je prends un sandwich que je vais devoir manger en gare ou dans un train, j’essai toujours d’éviter les trucs un peu trop fournis. Sinon, c’est tout simplement impossible.

sandwich_viennois_sur_table_bistrot__003093800_1101_18122007.jpg

La garniture étant un animal fourbe, il faut savoir qu’elle cherche toujours à s’évader par les côtés, telle un Michael Scofield ay pays du salami ! Direct on en a partout, et en général les serviettes en papier étant une denrée rare, il s’agit de faire attention. Un petit conseil donc, éviter les sauces et l’excès de garnitures.

Mais là ne s’arrête pas le calvaire du sandwich. Une fois le repas de vos rêves choisi de façon astucieuse, il reste à le manger avec tout autant d’astuce, voire de grâce. Inutile de vous dire qu’il vaut mieux oublier le maquillage. A peine vous aurez croqué dans l’objet de tous les désirs que vous en aurez partout. Il faudra donc jongler entre la serviette et le sandwich tout en regardant un peu la population alentour. Car oui. Une gare c’est petit et impersonnel et tout le monde observe tout le monde. Ce serait donc sympa de ne pas être prise sur le fait avec la bouche qui déborde de tomates ou de salade…

Bref, pour en revenir à mon petit trip d’hier, j’ai valsé du mieux possible avec les tomates de mon sandwich qui avait pourtant l’air innocent, mais ne l’étaient pas. Non. Comble du bonheur, un jeune homme a passé le 1/4 d’heure de mon repas à me regarder me battre avec mon sandwich. Hyper glam quoi…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

9 commentaires — Laisser un commentaire

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

La Geekette — 3 février 2009 à 20:18

Lol, perso je suis un vrai phénomène quand je mange un sandwich en public, c’est pour ça qu’en général je me débrouille pour manger à table (pas toujours possible).
Quand je mange dans le train ou dans la gare on voit par où je suis passée :lol:

TardisGirl — 3 février 2009 à 20:24

@La Geekette: Ouais tout pareil xD

Pisinat — 3 février 2009 à 21:39

:lol: mdr
perso le glam et la grâce, j’ai laissé tomber depuis longtemps quand je mange un sandwich, c’est tout simplement impossible pour moi !

mamzellescarlett — 4 février 2009 à 12:26

Oui, c’est toujours un exercice périlleux et en plus quand tu passes pour un animal de foire, c’est quasi impossible de ne pas s’étrangler en avalant !!

Electromenagere — 4 février 2009 à 14:01

Vivement qu’on fasse des smoothies de sandwichs : ce sera plus simple ! :lol:

Pimousse — 5 février 2009 à 16:31

lol, moi aussi je m’en mets partout. Je croque à un bout et de l’autre tout sort…et tombe sur mes vêtements.

Nozgarde — 8 février 2009 à 16:33

Je poste pour la première fois ici même si je suis ton périples depuis quelques mois, mais je me retrouve parfaitement dans tes malheurs. Le mieux étant de préparer son sandwich avant le voyage, j’ai remarqué que le sandwich maison était souvant plus docile :mad:

TardisGirl — 8 février 2009 à 16:41

@Nozgarde: Welcome ^^ Oui, le sandwich maison est plus docile, je confirme !

TardisGirl — 8 février 2009 à 16:41

@Electromenagere: Bonne idée xD

Laisser un commentaire




  • Message