Le Coin Papotage

Annonces immobilières, comment éviter les arnaques ?

27 juin 2011
arnaque-immobiliere

Comme vous l’avez réclamé, voici la fin de l’histoire de mon arnaque via mandat cash ! J’avoue que je n’avais pas le courage de tout vous résumer ces derniers jours, mais voilà maintenant que je suis en vacances, plus aucune excuse. Même la chaleur n’aura pas raison de ma détermination.

Pour un petit rappel des faits, j’ai il y a quelques jours maintenant aidé ma soeur dans ses recherches d’appartements en région parisienne. Un bonheur sans nom d’ailleurs. Refusée par les agences immobilières malgré son CDI et tout ce qu’il faut à côté, ma soeur a donc du se pencher du côté de la jungle des annonces de particuliers. Ne voulant pas la laisser seule dans ce monde hostile, j’ai donc pris quelques jours pour l’aider… Sauf que rien ne s’est passé comme prévu…

Après avoir sélectionné quelques annonces dont les critères répondaient à nos attentes et les tarifs raisonnables (non, un 40 M2 pour 400 euros ce n’est pas normal) (malheureusement), ma soeur a donc commencé à prendre contact avec les particuliers en question. Jusqu’à ce qu’elle tombe sur une annonce lui plaisant plus que les autres et semblant tout à fait normale (le verbe sembler est ici adapté puisque finalement ce n’était qu’une énorme arnaque) (zut, je vous ai spoilé).

Coup de chance le propriétaire répond immédiatement et semble disponible (premier indice qui aurait du nous alerter, trop disponible ce n’est pas normal) (malheureusement again). Il propose de faire visiter son appartement en fin de semaine car il a déménagé depuis dans le sud de la France. Pourquoi pas. Pour s’assurer que nous sommes bien intéressées, le type demande à ma soeur de lui faire un mandat cash urgent et de le lui scanner en prenant soin de cacher le code (seule chose permettant de récupérer les fonds).

À ce niveau de mon histoire, je précise à ceux et celles qui ne liront pas jusqu’au bout qu’il ne fait JAMAIS faire de mandat cash pour ce genre d’achat, et d’ailleurs mieux vaut les éviter tout court en fait. Dixit la Poste elle même, mais un peu trop tard. Pourquoi vendre un tel service alors ?

Comme nous n’avions pas été en contact avec d’autres propriétaires et que c’était notre première fois via des particuliers, cette histoire de mandat ne nous a pas inquiétée. Un service de La Poste, avec une sécurité. Ce n’était dans ma tête pas comme Western Union, service réputé pour les arnaques. Un petit tour par la Poste donc pour faire le mandat cash. Sur place, la guichetière ne nous demande rien, et confirme que c’est sécurisé. Nous partons donc confiantes.

Pendant que nous étions à la Poste, le propriétaire de l’appartement continuait de nous demander où en était le mandat. Depuis quelques jours, nous commencions à douter un peu de son comportement, mais pas assez apparemment. Ce qui est amusant (enfin si on veut) (au point où on en est, mieux vaut en rire), c’est que je suis très regardante sur ce genre de transaction. Mais comme les contacts avec le proprio passaient par ma soeur, je ne me suis pas assez méfié. Nous avons tout de même tenté de chercher son Google l’identité du type en question, sans grand succès. Ici la grande erreur a été de ne pas taper dans Google « Arnaque Mandat Cash« … Mais parfois étrangement tout un faisceau de choses fait que rien ne se passe comme ça aurait du. Car nous sommes loin d’être des débutantes, c’est le pire dans tout ça…

Entre temps, le proprio a envoyé une copie de son passeport pour nous rassurer et continuait de rester très présent. Beaucoup trop évidemment. À peine rentrées de la Poste donc, qu’il appelait déjà pour savoir si nous avions le mandat. Ma soeur dit que oui et qu’elle va – comme prévu – le lui scanner. Le type nous avait même envoyé une brochure scannée avec la marche à suivre pour le mandat d’ailleurs. Soit disant un document de la Poste, en fait un faux pas trop mal fait. Bref.

On scanne le truc en cachant le code (oui on peut se faire arnaquer, mais pas aussi connement) (tout de même) et hop on envoi  ça par mail. Le type rappelle aussi sec pour dire qu’il ne parvient pas à lire l’image. Bah voyons. Je dis donc à ma soeur d’herberger l’image via un service en ligne ou mon ftp. Le type ne veut plus raccrocher et commence à nous taper sur les nerfs. Ma soeur raccroche quand même et nous envoyons le document sur un site via lequel il ne peut que voir le document. Là, j’avoue m’être pensée maligne, mais pas assez. Le type rappelle et dit à ma soeur qu’elle est pleine de ressources. Il ajoute néanmoins qu’un scan ça ne fait pas très pro (alors que c’était son idée), cela ne lui suffit plus.

Et c’est là que les choses ont mal tournées. Pressée au téléphone par le type, ma soeur est un peu prise au dépourvu, sans doute une super méthode apprise en cours d’arnaques ! Le gars lui propose de lui envoyer un email pour lui expliquer les choses, ma soeur accepte, heureuse d’enfin pouvoir faire les choses dans le calme. Evidemment, une fois raconté après les faits, on ne peut que s’étonner de s’être laissé emmener là dedans. Pourquoi ne pas avoir écouté les petites voix nous disant de laisser tomber cette histoire ? Peut-être car tout organiser avait été assez pénible, qu’on était au bout et surtout parce qu’on ne comprenait pas où pouvait se situer l’arnaque. Pourtant nous doutions depuis quelques jours.

Ma soeur reçoit alors le fameux mail (les mails du mec étaient toujours très structurés, longs et bien détaillés, vraiment trop parfaits quoi). Pendant ce temps, je suis occupée ailleurs malheureusement et je ne fais pas tellement attention. Ma soeur m’explique alors que le proprio veut qu’elle passe par le site de la Poste pour confirmer qu’elle a bien fait le mandat en question. À cela je lui dis pourquoi pas. Je ne connais pas le système et tant que le code n’apparait nulle part… Une fois encore je ne voyais pas le risque. Ma soeur se rend donc sur le site et tout semble normal. Méfiante, elle teste d’abord sur son mail pour voir si le code est bien caché. Il n’apparait pas. Elle me le dit, et nous décidons donc de faire suivre la confirmation au proprio.

Si vous ne voulez pas lire la suite, mais c’est la fin je vous rassure, sachez que la Poste ne propose AUCUN site de suivi des mandats cash. J’aurais aimé le découvrir autrement…

Une fois cela fait, le type est ravi et confirme donc la visite. Le jour dit nous nous rendons donc sur place, accompagnées car pas très rassurées quand même, et à l’adresse indiquée ne se trouve qu’un bar. Aucune des photos de l’annonce ne correspond. Et le type téléphone pour dire qu’il ne viendra pas (pourquoi quelqu’un de malhonnête aurait fait ça ?) car sa compagne enceinte (oui, rien n’a été épargné) a été prise d’un malaise. Il indique donc qu’on fera ça quelques jours plus tard.

Un peu agacées et étonnées par la découverte du bar, nous décidons de couper court et de demander des explications au type. Pourquoi les photos ne correspondent pas ? Nous lui indiquons que nous ne donnerons pas suite. Pourtant il nous propose tout de même de visiter son bien et même de nous offrir un mois de loyer en échange d’un second mandat. Bah voyons, on est cons, mais pas à ce point coco. On le prévient alors que nous allons porter plainte. Il semble s’en ficher.

L’histoire aurait pu se terminer bien, mais non. Nous nous rendons donc à la Poste récupérer l’argent du mandat et là, surprise, il a été encaissé. Cette histoire, vous la connaissez. La guichetière n’a aucune envie de nous renseigner et nous fiche presque dehors sans explication… Nous allons donc porter plainte avec tout un tas de documents récoltés (IP, faux passeports, mails, sms, numéro de téléphone…). Mais une question subsiste dans ma tête. Comment cet argent a t-il pu disparaitre ?

Et puis à force de discuter avec le CM de la Poste et de réfléchir, je me dis que je devrais jeter un oeil aux échanges entre notre arnaqueur et ma soeur. Je regarde donc ses mails et là c’est le drame. Je me rends compte que lorsqu’elle a fait la vérification du mandat en ligne, ma soeur a cliqué sur un lien donné dans le mail et n’est donc pas passée par le site officiel, chose que je pensais. Evidemment, le site n’était qu’un faux (bien imité) et c’est ainsi que l’arnaqueur a récupéré le fameux numéro pour voler notre argent.

Voilà donc le pourquoi du comment. Evidemment, après coup on se demande comment une telle arnaque peut fonctionner, surtout sur des personnes habituées à internet et à ces pratiques… Je pense que le type a eu beaucoup de chance et est tombé au bon moment… Et puis il faut quand même avouer que son organisation est très au point, c’est un haut niveau d’arnaque et le pire c’est qu’il agit en bande… J’espère au moins que notre plainte portera ses fruits (j’en parlerai bientôt pour finir ce chapitre). Et j’espère que cet article épargnera d’autres personnes.

Après cette arnaque, nous avons donc repris les recherches (parce que l’appart il nous le fallait quand même) en étant très très méfiantes. Et évidemment nous n’avons pu que constater comme les choses se passaient autrement… Chose dont nous ne pouvions pas nous rendre compte avant, puisque c’était une toute première expérience. Bref, notre arnaqueur a eu beaucoup de chance et a bien joué son jeu.

Et pour finir, ma soeur a trouvé son appartement et cette fois pas d’arnaque en vue. On ne nous y prendra plus en tout cas !

Vous pouvez ♥

3 Comments

  • Reply Luxe & Vintage 27 juin 2011 at 19:19

    Je ne me suis fait arnaquer qu’une seule fois sur Internet (et pourtant j’en ai fait des achats !) en passant sur Le Bon Coin pour acheter une console Wii. Pareil, le vendeur à l’autre bout des mails était très présent lors de la transaction mais plus rien une fois le chèque encaissé et la prétendue console envoyée. J’ai également porté plainte, cela aboutit généralement un à deux ans plus tard mais pour une telle somme, je devais monter sur Paris assister au procès, auquel le type ne se serait même pas présenté peut-être et j’aurais sans doute engagé des montants plus gros que la perte elle-même. Mais au moins, j’ai réagi et le type n’a pas eu affaire à une « pigeonne » classique ;)

  • Reply Kev 28 juin 2011 at 9:58

    Les arnaques par western union et/ou mandat cash, sont légions sur internet :) et surtout sur leboncoin… dès que tu vois ce genre d’annonce, faut immédiatement couper court, en plus je suis sur que le type avait une adresse en yahoo.fr ? et un numéro en 01 xx xx xx xx si oui, c’est typique de l’arnaque ivoirienne, pour le numéro, les personnes passent par des relais téléphonique.

    M’enfin bref, pour sortir de là il faut demander à la poste d’investiguer… et c’est pas gagné, faut déjà qu’elle arrive a faire son boulot correctement.

    le type pressé ca aurait du vous alerter :) vous vous ferez pas avoir une deuxième fois ! c’est déjà ca…

    Bon courage pour la plainte, j’espère qu’elle va aboutir à quelque chose de concret… fingers crossed :)

  • Reply adelourp 29 juin 2011 at 19:01

    ma pauvre vous n’avait pas eu bcp de chance mais moi je me serrai peut êtres douter que c’était une arnaque mais quand mm le site devait être très bien fais pour que ta soeur ne voie pas que s’était une arnaque .Vraiment pas de chance en tout cas j’espère que la plainte donnera quelque chose et qu’ils trouverons le groupe d’arnaqueur et qu’il supprime ce site .Et j’avoue surtout ne va jamais sur leboin coin il y a plein d’arnaqueur vous mieux mm pas aller sur ce site ses franchement un des pire site d’arnaque donc bonne chance pour la suite espérons que sa donne quelque choses

  • Leave a Reply